Les Jardins de Musica Nigella

LES JARDINS DE MUSICA NIGELLA 

La demeure noyelloise d’Olivier Carreau, président de l’association sur laquelle repose Musica Nigella, propose au public non seulement son salon de musique de cent dix places mais aussi ses jardins. Takénori Némoto, passionné de jardins – le nom de Musica Nigella, tiré de la nigelle, n’est pas un hasard – en a aménagé une partie en jardin japonais, et a dessiné les plans du pavillon qui y a été installé.

Le jardin japonais a été inauguré en 2009 sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France. Mais l’évolution des lieux se poursuit continuellement, et lors du 12ème Festival en 2017, ils ont présenté le nouvel aménagement du jardin japonais avec la reprise de l’opéra Madame Chrysanthème d’André Messager dans une mise en scène de Yoshi Oïda. Une expérience de musique en plein air magique pour les musiciens comme pour le public.

Les jardins vivent tout au long du festival et vont s’agrandir encore avec la création de la Maison du festival, sur une parcelle arborée récemment acquise. « L’idée est de pouvoir proposer des week-ends thématiques autour du Japon, en allant au-delà de la musique », confie Olivier Carreau. Un projet destiné à se concrétiser dans un futur très proche.