LE FESTIVAL C’EST QUOI ? 

  • Une association : Euphonie

  • Une direction artistique : Takénori Némoto

  • Un lieu d’exception : la Côte d’Opale

  • Des rendez-vous printanier dans toute la région

  • Des jeunes talents et artistes de renom

  • Le développement de la musique classique en milieu rural

  • Un accueil quasi familial

  • Un fort attachement à l’opéra et au répertoire contemporain

  • Une thématique différente chaque année

Au service de la musique classique depuis 1996

À l’origine, Olivier Carreau crée en 1996 l’association Euphonie pour organiser des concerts dans des salons privés et salles parisiennes, en donnant leur chance à de jeunes musiciens fraîchement diplômés des conservatoires nationaux supérieurs de musique de Paris et de Lyon. Le succès l’incite à professionnaliser rapidement la direction artistique avec le concours de Takénori Némoto, et à développer les concerts chez lui, à partir de 1999, dans sa longère picarde du village de Tigny-Noyelle, sur la Côte d’Opale. L’esprit de découverte des jeunes talents aux côtés des artistes confirmés reste dominant dans le festival aujourd’hui structuré depuis 2006 à partir du salon de musique aménagé chez Olivier Carreau, cœur battant du rendez-vous printanier qui essaime désormais dans plusieurs lieux de la région : le festival est accueilli à Becrk-sur-Mer, à Montreuil-sur-Mer, au Touquet-Paris-Plage, à La Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil, élargit ses productions à l’opéra, et crée une dynamique qui en fait un événement musical incontournable de la Côte d’Opale.

Ses invités sont des musiciens fidèles, choisis par Takénori Némoto pour leurs qualités artistiques et humaines, sensibles à l’idée de développer la musique classique en milieu rural et ouvert à un accueil quasi familial. Le centre de la programmation reste l’ensemble Musica Nigella, avec son fort attachement à l’art lyrique et au répertoire contemporain. Aujourd’hui, le festival, placé sous la houlette d’un comité d’honneur prestigieux présidé par Jean-Claude Casadesus depuis sa création, reçoit une soixantaine de musiciens, et invite les compositeurs à qui il passe commande, pour des rencontres avec le public. Sa thématique, chaque année différente – French Touch, du 24 mai au 3 juin 2018 – lui permet d’explorer de vastes pans de répertoires, tant symphoniques que lyriques ou chambristes.

Le public, très réceptif, est aussi parfois impliqué dans des projets participatifs comme ce fut le cas avec Carmen de Bizet en 2017.