De l’association Euphonie à Musica Nigella

D’EUPHONIE A MUSICA NIGELLA 

24 ans d’organisation de concerts à travers la France et à l’étranger

Euphonie, association organisatrice de Musica Nigella a été créée en 1996 à Paris avant de s’installer en 1999 en Côte d’Opale. C’est l’histoire d’un mélomane passionné qui a su créer avec l’aide d’un musicien professionnel devenu directeur artistique dès sa création, un haut lieu de culture et d’insertion professionnelle des jeunes artistes, dans un village verdoyant du Pas-de-Calais.

Euphonie en Côte d’Opale
Film de François Ribadeau-Dumas (2006)

Naissance d’un haut lieu de musique classique

Née en 2006 à Tigny-Noyelle, Musica Nigella est une nouvelle identité créée par l’association Euphonie fondée en 1996. Cette initiative apporte une toute nouvelle image à l’association et y rassemble trois entités : le Festival Musica Nigella, l’Ensemble Musica Nigella, et la saison musicale. Le Festival Musica Nigella est un rendez-vous annuel de musique classique dans lequel se produisent de nombreux artistes de renom, l’Ensemble Musica Nigella est une formation orchestrale créée en 2010, composée de musiciens professionnels, fidèles invités du festival éponyme et dirigée par Takénori Némoto, la saison musicale, quant à elle, permet au public de découvrir d’autres talents tout au long de l’année.

Le nom de Musica Nigella est une union entre Musica, musique en latin, et Nigella, le nom d’une petite fleur bleue à cinq pétales originaires d’Eurasie, mais également la transformation de Nivio-ialo, un mot d’origine celtique signifiant Nouvelle Terre, que portait le hameau de Noyelle, lieu de naissance du festival. Musica Nigella signifie donc la rencontre entre la musique et une nouvelle terre. Un tout nouveau lieu de découverte et de partage entre le public et des artistes venant du monde entier.

Une belle allégorie qui symbolise à la fois la rencontre entre Takénori Némoto, directeur artistique, et la France où il poursuit ses études dès son arrivée en 1992 à l’Ecole Normale de Musique de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Dance de Paris, et le déplacement du siège social de Paris à la Côte d’Opale, décidé par Olivier Carreau, président, qui souhaitait y créer un salon de musique où la condition d’écoute est aujourd’hui considérée comme exceptionnelle, ainsi qu’un événement culturel de haut niveau qui rayonne au-delà des frontières.

Naissance d’un haut lieu de la musique classique
Travaux du salon de musique à Tigny-Noyelle

AIzaSyCM-eEqiSycbQFzPHgK9FBtV9lm5Gs4Rfc